La fatigue et moi, la fatigue en moi

23. août 2017 Blog, Santé 0
La fatigue et moi, la fatigue en moi

Ahhhhh Ouhhhh sors de moi ! Aidez-moi… On m’a jeté un sort ! Cela fait plusieurs mois que j’enchaine les jours, les semaines et les mois à travailler un projet que l’on m’a confié il y a bientôt deux ans. J’ai intégré une société de déménagement qui lançait un projet tout à fait novateur… tout était à faire ! Un vrai challenge comme je les aime…

Au départ, je n’étais pas convaincue, je n’aimais même pas mon travail… L’ambiance au sein de ce domaine est particulier… Il me tardait de trouver autre chose puis, une des étapes constituait à former les déménageurs à ce nouveau concept et là, COUP DE FOUDRE !

N’allez pas croire que je suis tombée amoureuse d’un déménageur mais plus de leurs personnalités. Je me sentais enfin dans un milieu où je me sentais bien. En les formant, j’apprenais à les découvrir, je leur promettais d’être là en cas de problème et plus je les formais, plus j’avais envie et besoin de travailler avec eux. Les déménageurs que j’ai rencontré, que j’ai formé pour ce nouveau concept sont certainement la crème de la crème des déménageurs. Des personnes sérieuses et consciencieuses, humaines jusqu’au bout des ongles, solidaires, partageurs et prêts à se lancer dans la nouvelle aventure, prêts à me faire confiance !

Et c’est là qu’a débuté la fabuleuse passion pour mon travail. Or, je suis une passionnée… et du coup, quand je suis imprégnée par un projet, même si de prime abord, il ne parait pas sexy… et bien, je ne fais qu’y penser… pendant mes weekends, pendant mes vacances, au travail, avec mes amis, …J’y pense la nuit, le jour. Mes missions ont évoluées et m’obligent à remettre tout en question perpétuellement… du bouton présent sur le site internet à la gestion d’un client.

Cette année fût très riche en événements promotionnels, en missions internes, puis dans le monde du déménagement, l’été est la période forte !

La fatigue est en moi et je n’arrive que difficilement à me reposer… La nervosité et les angoisses s’emparent de moi. Je pense être une jeune femme sensible. Du coup, la fatigue m’emporte vers le côté obscur : une hyper sensibilité difficile à gérer dans des situations de la vie quotidienne. Pas particulièrement joyeuse. Pas grave… tout est prétexte à verser des larmes : petit bonheur de la vie de tous les jours ou désaccord sur le choix d’une gamme de petits pains chocolatés…

Comment gérer cette situation de fatigue intense ? Bonne question !
Je n’aime pas me plaindre. Je suis une râleuse dans la vie de tous les jours mais me plaindre est pour moi un signe de faiblesse. Un manque de fierté. (Nous évoquerons la fierté certainement dans un autre post.)

Revenons à nos moutons. Je n’aime pas me plaindre sans essayer de trouver une solution. Pour gérer cet état poussé de fatigue j’ai :
– tout d’abord, décidé de prendre une semaine de vacances et ne rien faire d’autre que des choses pour moi et ma famille. Pas de boulot (sauf en cas d’extrême urgence !)
– débuté la méditation avec l’application Petit Bambou et par conséquent, je prends 10/15 minutes pour moi tous les jours pour réfléchir sur mon corps et mon esprit.
– enfin, pour m’assurer que mes nuits sont réparatrices, je vais faire une cure de Mélatonine. Il s’agit d’un traitement que l’on peut trouver dans les magasins bio ou en pharmacie. Ce cachet que l’on ingère le soir en allant se coucher permet de déclencher le sommeil et de le rendre stable.

Toutes ces nouvelles bonnes initiatives s’ajoutent à mes habitudes : une alimentation saine que j’essaie tant bien que mal de perdurer et du sport afin de maintenir mon corps et d’éviter de me laisser aller. Rien de pire pour déprimer que de ne plus s’aimer du tout. Je suis loin d’être parfaite physiquement mais en me maintenant, je suis au moins fière de ne pas relâcher mes efforts.

Et vous ? Qu’est-ce qui a occasionné votre fatigue ? Qu’avez-vous trouvé comme solution pour réduire la fatigue à court terme, moyen terme ou long terme ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *